Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


19 May

Le sublime parc national d'Abel Tasman

Publié par Mam'zelle Bougeotte / ML  - Catégories :  #Nouvelle Zélande

Le sublime parc national d'Abel Tasman

cliquez ici pour accéder directement aux conseils pratiques

 

Le récit - d'Anchorage à Marahau

Bloquée par une cheville fragile depuis une semaine, j'ai dû changer mes plans et réduire mon parcours au sein du parc national d'Abel Tasman. Heureusement pour moi, c'est un parc que l'on accède aussi par bateau, j'opterai donc pour un départ en water taxi de Marahau jusqu'Anchorage, une exploration des lieux, une nuit au refuge, et un retour tranquille à pied le lendemain jusque Marahau. Ce parcours offre déjà de sublimes vues, des plages magnifiques, le bush, et une tranquillité étonnante (en basse saison, début avril).

Hop c'est parti, j'embarque dans le water taxi, petit détour par "split apple rock" et fisherman island pour voir les phoques. Notre taximan nous débarque ensuite dans la baie d'Anchorage, une grande plage qui donne juste envie de se poser là et de ne plus bouger...
J'explore les environs, avec une promenade jusque Te Pukatea bay et un point de vue sur Torrent bay et Anchorage. Le soleil brille, le sable orangé me donne cette sensation de fouler du sucre roux, l'eau est cristalline, les oiseaux de Nouvelle-Zélande chantent dans le bush, je croise deux ou trois personnes sur l'après-midi... je suis au paradis !
Je m'installe ensuite à Anchorage hut, un refuge flambant neuf avec 4 dortoirs de huits personnes. Il fait bon la journée, sous le soleil, mais la nuit sera fraiche, seuls 8 degrès.
J'opte pour la chambre qui se prélasse encore au soleil, sachant bien que la nuit tombée, cela ne changera plus grand-chose. Le refuge se remplit peu à peu, nous serons une petite dizaine à y passer la nuit. Nous somme début mai, la nuit tombe à 18h. Après avoir déambulé sur la plage, observé les étoiles, le froid me ramène au refuge, avec cette question en tête : que vais-je bien pouvoir faire maintenant ? Certains randonneurs mangent déjà et disparaîtront peu de temps après dans leurs lits. Je me réfugie dans la salle principale, près du feu et discutent avec deux autres touristes. Le refuge est très calme et à 20h30 tout le monde est au lit ! Cette nuit-là, j'aurai mon dortoir pour moi toute seule. Plutôt étrange après avoir dormi en backpackers pendant deux mois...

Au lendemain, les randonneurs ont quitté les lieux avant 9h pour la plupart, quelques retardataires trainent encore, mangeant leur petit déjeuner quand je me décide enfin à quitter la chaleur de mon duvet et à en faire de même. Je ne suis pas pressée, j'ai une journée complète pour faire 12 kilomètres (soit environ 4 heures de marche à allure normale)
Le parcours d'Anchorage à Marahau m'offrira de nombreuses jolies plages, des grottes et arches à explorer, il n'y a aucun doute, cet endroit est sublime...

Le sublime parc national d'Abel TasmanLe sublime parc national d'Abel Tasman
Le sublime parc national d'Abel Tasman

De Onetahuti à Bark bay

Plans chamboulés, il me reste une journée à Nelson, que je choisirai de passer finalement à Abel Tasman (encore). Cette fois-ci, je prends le water taxi jusque Onetahuti pour marcher jusqu'à Bark bay et reprendre le water taxi.

2h30 de marche si mes souvenirs sont bons (à marée haute), pour rejoindre ces deux points. La plage de Onetahuti est superbe (encore), il y a quelques autres plages à découvrir en début de parcours, avant de se retrouver un bon moment au milieu de la forêt. Un petit pont suspendu avant d'arriver à Bark bay et une jolie petite cascade me changeront un peu des fougères arborescentes. La plage de Bark bay est aussi très jolie, tant mieux, je m'y poserai un moment pour attendre mon taxi.

 

 

Le côté pratique ; conseils, adresses pour votre parcours

 

Situé au Nord-Ouest de l'île du Sud (à moins d'une heure de Nelson), le parc national d'Abel Tasman est le parc national préféré des Néo-Zélandais. Forêts, plages et baies sublimes, ce parc est un véritable joyaux, prisé des vacanciers et des randonneurs.

On y accède en bateau ou à pied. De nombreux yachts viennent jeter l'ancre à Noël pour passer les fêtes dans ce petit paradis.

Un paradis pour la rando

L'Abel Tasman coast track est un sentier de randonnée (tramping comme on dit ici) qui vous emmène sur plusieurs kilomètres à travers le bush et le long des plages au sable orange. Une randonnée très prisée également, surtout l'été (de novembre à mars ici).

L'ensemble du parcours fait 60 kilomètres, il vous faudra entre 3 et 5 jours selon votre vitesse de marche. Vous pouvez dormir sous tente (avec votre propre matériel) ou en refuge. L'option camping vous coûtera 15 dollars la nuit, et le refuge 32 dollars. L'été, il est indispensable de réserver à l'avance (réserver ici vos nuits).
Même si vous choisissez l'option refuge, sachez qu'il vous faudra prévoir votre duvet et votre réchaud, les refuges n'étant pas équipés. Ils vous offrent un toit, des toilettes, une pièce commune avec tables et chaises et un coin cheminé. Certain refuge offre un accès à de l'eau potable, mais pas tous, alors renseignez-vous bien sur votre parcours. Il y a de l'eau à différents endroits, mais il est nécessaire de la traiter avant de la consommer (la faire bouillir ou la traiter avec une pastille).

Le parcours souvent privilégié est celui qui longe la côte, mais le parcours complet fait une boucle en revenant par la forêt. Une option intéressante est de marcher plusieurs jours et de prendre un "water taxi" pour revenir au point de départ si nécessaire. C'est sympa aussi de découvrir le parc d'Abel Tasman par la mer. 
Vous pouvez aussi prendre un bus au départ de Totaranui pour Motueka.

 

Le côté pratique ; conseils, adresses pour votre parcours

 

Situé au Nord-Ouest de l'île du Sud (à moins d'une heure de Nelson), le parc national d'Abel Tasman est le parc national préféré des Néo-Zélandais. Forêts, plages et baies sublimes, ce parc est un véritable joyaux, prisé des vacanciers et des randonneurs.

On y accède en bateau ou à pied. De nombreux yachts viennent jeter l'ancre à Noël pour passer les fêtes dans ce petit paradis.

Un paradis pour la rando

L'Abel Tasman coast track est un sentier de randonnée (tramping comme on dit ici) qui vous emmène sur plusieurs kilomètres à travers le bush et le long des plages au sable orange. Une randonnée très prisée également, surtout l'été (de novembre à mars ici).

L'ensemble du parcours fait 60 kilomètres, il vous faudra entre 3 et 5 jours selon votre vitesse de marche. Vous pouvez dormir sous tente (avec votre propre matériel) ou en refuge. L'option camping vous coûtera 15 dollars la nuit, et le refuge 32 dollars. L'été, il est indispensable de réserver à l'avance (réserver ici vos nuits).
Même si vous choisissez l'option refuge, sachez qu'il vous faudra prévoir votre duvet et votre réchaud, les refuges n'étant pas équipés. Ils vous offrent un toit, des toilettes, une pièce commune avec tables et chaises et un coin cheminé. Certain refuge offre un accès à de l'eau potable, mais pas tous, alors renseignez-vous bien sur votre parcours. Il y a de l'eau à différents endroits, mais il est nécessaire de la traiter avant de la consommer (la faire bouillir ou la traiter avec une pastille).

Le parcours souvent privilégié est celui qui longe la côte, mais le parcours complet fait une boucle en revenant par la forêt. Une option intéressante est de marcher plusieurs jours et de prendre un "water taxi" pour revenir au point de départ si nécessaire. C'est sympa aussi de découvrir le parc d'Abel Tasman par la mer. 
Vous pouvez aussi prendre un bus au départ de Totaranui pour Motueka.

 
Le sublime parc national d'Abel TasmanLe sublime parc national d'Abel Tasman

 

Ne vous faites pas coincer par la marée !
Certains sentiers sont infranchissables à marée haute, il vous faudra alors allonger le parcours en prenant le sentier qui contourne la plage. Parfois, vous n'aurez pas d'autres choix que d'attendre... (entre Awaroa et Totaranui) Alors informez-vous avant de partir, histoire de passer avant la marrée haute (vérifiez les horaires de marées 2015 sur cette page).

 

L'option kayak
Vous pouvez également explorer le parc d'Abel Tasman en kayak, à la journée ou sur plusieurs jours. Si vous préferez pagayer plutôt que de marcher, c'est idéal ! D'autant plus que vous n'aurez pas à vous soucier des marrées et que vous pourrez accéder à certaines plages inaccessibles aux marcheurs.

 

Le sentier en lui-même est facile, peu de dénivelé, un chemin propre et très bien indiqué. Quelques ponts suspendus, et de nombreuses vues splendides. L'été vous pourrez vous baigner facilement, mais l'endroit sera peut être un peu chargé. En basse saison, il ne sera pas rare de se retrouver seul sur une plage magnifique... à vous de voir !

 

Bon à savoir
La compagnie de water taxi (et sûrement d'autres) propose le gardiennage de vos sacs en trop. Ils louent également du matériel de camping (tentes, sacs de couchages, réchaud...) renseignez-vous auprès d'eux. http://aquataxi.co.nz/services

Tout ce que vous devez savoir sur cette rando et sur les alertes en court se trouve sur la page doc.govt.nz (pour ce sentier et tous les autres de Nouvelle-Zélande) Abel Tasman coast track

Le sublime parc national d'Abel TasmanLe sublime parc national d'Abel Tasman
Le sublime parc national d'Abel Tasman
Commenter cet article

À propos

Blog voyage - Road trip, rando et farniente ! Le monde nous attend, prend ton sac on y va ! // Photos - récits - conseils - itinéraires et plus //