Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


19 Jan

'Hooker lake' ; montagnes, glacier et lac, un lieu sublime !

Publié par mamzelle-bougeotte ©  - Catégories :  #Nouvelle Zélande

Le Mont Cook, derrière les nuages

Le Mont Cook, derrière les nuages

Sur les routes de Nouvelle-Zélande à la découverte de l'île du Sud, je m'offre une courte escale au petit village du Mont Cook ; Aoraki. Descendant vers le sud, l'automne se rafraichit sensiblement, laissant le froid envelopper les journées. La pluie et la brume seront, pour cet arrêt, mes compagnons de voyage, mais ils ne couperont pas mes envies de découverte. 

 

Un chemin sous la brume.

Aujourd'hui, le jour semble ne pas vouloir se lever. Je quitte l'auberge sous la grisaille et les nuages qui cachent les montagnes autour menacent de pluies imminentes. Je pourrais rester au coin du feu et me plonger dans un bouquin, mais je suis là pour explorer les lieux, c'est plus fort que moi, je tente ma chance ! Un bon manteau sur le dos et me voilà partie vers le lac 'Hooker'. 

Une amie m'avait vanté la beauté de cette randonnée. Facile, environ quatre heures aller-retour au départ du village, sans dénivelé ou presque. Il faut d'abord traverser une longue prairie, herbes jusqu'aux genoux, avant de rejoindre le départ officiel du sentier menant jusqu'au lac. La brume me talonne, elle finira par me rattraper. Je croise très peu de monde sur les chemins ce matin-là. Les touristes ont préféré trainer sous leur tente ou bien au chaud à l'auberge. Le silence, l'air frais et humide, la brume qui m'encercle, je suis seule sur le chemin et j'ai cette impression d'être dans un autre espace-temps. Je n'ai pas envié le soleil ce jour-là. Le brouillard donne toujours des allures mystérieuses aux paysages, il suspend le temps et transforme les lieux, leur donnant ce zeste de magie.

La brume me talonne

La brume me talonne

Un pont suspendu dans les nuages.

Ce sentier nous fait traverser plusieurs fois la rivière. Elle est d'une couleur laiteuse et terriblement froide. L'eau vient directement des cimes enneigées et du glacier. En arrivant au premier pont, c'est à peine si je distingue le bout. Il est coupé par la brume et cette atmosphère le rend sublime. Mène-t-il vers un autre monde ? J'aime ces ponts suspendus, ils donnent un caractère d'aventure aux promenades et offrent toujours une très belle vue. Je remonte le sentier, tranquillement, entourée de montagnes que je distingue à peine derrière les nuages. Le sentier en gravier ou en ponton de bois au-dessus des hautes herbes est très confortable et rend cette randonnée très accessible. La pluie ne tombe toujours pas et le ballet des nuages offre parfois des fenêtres ouvertes sur les montagnes enneigées, laissant le paysage se découvrir timidement et partiellement. C'est comme si les lieux avaient décidé de faire durer le suspens, ne se dévoilant qu'un court instant au gré des foulées. Les montagnes, la neige, un brin de ciel bleu, la rivière qui serpente au loin, tous les détails des environs sont livrés au compte goute. Et à chaque fois que le paysage livre ses secrets, c'est un plaisir pour les yeux.

En chemin, le paysage se dévoile (cliquez pour agrandir).En chemin, le paysage se dévoile (cliquez pour agrandir).

En chemin, le paysage se dévoile (cliquez pour agrandir).

Au pied du lac Hooker.

Quelques ponts et quelques foulés plus tard, j'arrive au bout de la randonnée, le lac Hooker sous les yeux et ses quelques admirateurs. L'endroit est magnifique. Pas de montagnes en vue, mais les nuages se mélangent au lac, rendant le lieu mystique. Le soleil et la brume se combattent sans cesse, offrant toujours de nouvelles scènes en l'espace de quelques minutes. Et quelques icebergs voguent sur le lac gris-bleu. Je me pose sur un rocher et observe ce spectacle fascinant. Le Mont Cook, lui, se cache au bout du lac, au-dessus du glacier, derrière une paroi de nuage qui semble ne pas vouloir bouger. Mais la Nature n'a pas encore joué son dernier acte ! Le vent balaye les nuages, les rayons du soleil se faufilent ici et là, et le Mont Cook apparaît enfin. Il se dévoilera par morceaux, comme s'il nous racontait une histoire. Une apparition majestueuse dans la lumière, cerné de nuages cotonneux, puis il disparaîtra à nouveau, dans le silence de la brume et le silence des spectateurs.
Le soleil restera le temps de ma pause-déjeuner, je tomberai même le blouson et profiterai de sa chaleur !

Le lieu est magique, tout droit sorti d'un récit fantastique. Un vrai coup de coeur.

Le retour dévoilera quelques secrets gardés à l'aller et la pluie finira par s'abattre en fin de parcours, pour le plaisir de tremper mon jean et mes chaussures. Une très bonne journée que je finirai dans la chaleur sèche du sauna de l'auberge.

Le lac Hooker (cliquez pour agrandir)Le lac Hooker (cliquez pour agrandir)

Le lac Hooker (cliquez pour agrandir)

 

------------------------------------------------------------------------------------------

Infos pratiques

Départ de la randonnée
- depuis le camping White Horse Hill (3h)
- depuis le Visitor center du village Mont Cook (4h).

Logement

J'ai opté pour le YHA Aoraki Mt Cook. Très bonne auberge, avec un salon confortable, et une vue sur les montagnes. Des guitares sont à disposition pour des petites soirées improvisées au coin du feu. Il y a également un sauna, une salle pour sécher les vêtements, une grande cuisine, un salon TV avec des bureaux pour travailler. Leur site : yha-MtCook

Autre logement : http://mtcooklodge.co.nz/

S'y rendre

Les compagnies de bus habituelles ne se rendent pas à Mt Cook, mais des connexions sont possibles en mini bus, depuis Twizel ou Tekapo ; Cook connection

Sur place

Le village d'Aoraki (Mt Cook) est un tout petit village. En réalité, c'est plutôt un lieu-dit. Il y a quelques maisons, un office du tourisme, quelques auberges, un café-restaurant (pas toujours ouvert), une boutique souvenir qui fait office de mini supérette avec peu de produits (et c'est cher, évidemment). Le YHA vend aussi quelques produits en dépannage, ils proposent un petit déjeuner et des pizzas (non recommandables).

Il vaut mieux arriver avec le sac rempli de provisions.

Excursion

Il est possible de voguer sur le lac du glacier Tasman avec une compagnie qui fait des départs journaliers depuis le village ; http://www.glacierexplorers.co.nz/

------------------------------------------------------------------------------------------

Autres récits en Nouvelle-Zélande : page Nouvelle-Zélande

Glacier Fox, royaume de glace !

Milford Sound, un incontournable !

White island, une île volcanique exceptionnelle.

 
Commenter cet article

À propos

Blog voyage - Road trip, rando et farniente ! Le monde nous attend, prend ton sac on y va ! // Photos - récits - conseils - itinéraires et plus //