Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


15 Apr

Nouvelle-Calédonie - épisode 3 - Piscine naturelle d'Oro et rando du Pic N'ga.

Publié par Mamzelle-bougeotte ©  - Catégories :  #Nouvelle Calédonie

Nouvelle Calédonie - Episode 3

Nouvelle Calédonie - Episode 3

Pour passer direct' à la rando du Pic N'gâ, c'est ici !

 

En voiture Simone,
on fait (presque) le tour de l'île !

 

Aujourd'hui je me suis trouvé une "Mél mobile" (oui, moi c'est Mél !) !
Bon, j'aurais pu faire la visite de l'île en vélo, ou même à pied, mais je manque de temps* et en voiture, il faut l'admettre, c'est bien pratique ! (*c'est ça de faire la grâce mat'...).

On m'a parlé de la piscine naturelle d'Oro, ce sera ma première étape.
Ici, sur l'île des Pins, il y a peu de trafic et les gens roulent très lentement. Il n'y a donc aucun danger à se promener à pied ou à vélo, et aucune difficulté à prendre le volant. Ce qui est amusant, c'est que chaque conducteur des voitures que vous verrez passer vous feront un petit signe de la main pour vous dire bonjour (que vous soyez à pied, à vélo, ou en voiture). Du coup, même après seulement quelques jours sur l'île, on a cette agréable impression d'être à la maison et de connaître tout le monde. Je ne manquerai pas de faire signe à tout le monde aujourd'hui, au volant de ma "Mél mobile"...

en route pour la piscine naturelle d'Oro

en route pour la piscine naturelle d'Oro

La piscine naturelle d'Oro.

Direction le Nord-Est, vers la baie d'Oro. En voiture, il ne faut qu'une vingtaine de minutes pour faire le trajet Kuto - Oro. Sur la route d'Oro (la RM4), l'on finit par arriver sur un petit parking en terre sur la droite, et l'hôtel le Méridien indiqué vers la gauche. Il faut se garer là et continuer à pied. Généralement, il y a des locaux qui vont venir vous informer et vous réclamer 200 CFP (francs du Pacifique) pour l'accès au site. Je ne sais pas si c'est légal, mais c'est ainsi, et cela équivaut à environ 1,5€, alors si cela peut aider la population, on ne va pas jouer les radins. 

Il faut ensuite suivre la piste qui continue dans la forêt, jusqu'à la rivière. Il y a quelques maisons et un bar/camping (Chez Régis). La piscine naturelle est indiquée, il faut descendre la rivière et la traverser un peu plus bas. D'après mes souvenirs, il faut environ 12 minutes pour arriver au site. L'endroit est magique. Une eau turquoise, bordée de pins, avec plein de poissons multicolores qui barbotent. Un très bel endroit qu'il ne faut pas louper !
Pour repartir, l'on peut évidemment rebrousser chemin, ou suivre la "rivière" qui part vers le Nord. En vérité, ce n'est pas vraiment une rivière, mais un bras de mer... l'eau de la piscine d'Oro est bel et bien salée. La photo aérienne vous donnera toutes les réponses...

Google image - Piscine naturelle d'Oro.

Google image - Piscine naturelle d'Oro.

 

Cette fois-là, la marée était basse et la "rivière" asséchée. J'ai donc remonté à pied vers le Nord par ce bras de sable. Là-haut, l'on tombe sur une plage (c'est la baie d'Oro), il y a un camping-restaurant (le Kou-Gny) et encore plus loin l'hôtel le Méridien. Deux endroits parfaits pour votre déjeuner ! Il était malheureusement pour moi trop tard pour commander un sandwich au camping (c'est la basse saison, c'est désert), mais heureusement l'hôtel sert du "snacking" toute l'après-midi...(c'est bon à savoir). Pour regagner le parking, il suffit ensuite de suivre la route en repassant par le pont derrière l'hôtel, et la boucle est bouclée !

Cette fois-là, la marée était basse et la "rivière" asséchée. J'ai donc remonté à pieds vers le Nord par ce bras de sable. Là-haut, l'on tombe sur une plage (c'est la baie d'Oro), il y a un camping-restaurant (le Kou-Gny) et encore plus loin l'hôtel le Méridien. Deux endroits parfait pour votre déjeuner ! Il était malheureusement pour moi trop tard pour commander un sandwich au camping (c'est la basse saison, c'est désert), mais heureusement l'hôtel sert du "snacking" toute l'après-midi...(c'est bon à savoir). Pour regagner le parking, il suffit ensuite de suivre la route en repassant par le pont derrière l'hôtel, et la boucle est bouclée !
C'est beau, non ?

C'est beau, non ?

La grotte de la reine Hortense.

En revenant de la piscine naturelle d'Oro, la grotte Hortense se trouve vers le Nord, en direction de Wapwangâ (la RM3). L'entrée est payante, 200 francs, mais encore, cela vaut le coup d'oeil. On passe d'abord par un petit jardin tropical avec une végétation luxuriante ! L'entrée de la grotte est impressionnante ; très haute de plafond d'où sortent d'énormes stalactites.
L'on peut ensuite s'enfoncer dans le tunnel, en suivant le petit ruisseau, pour arriver jusqu'à un puits de lumière. Attention, prévoyez la lampe torche pour cette visite et soyez prudents, le sol est très glissant.

Photo de Visoterra

 

Vestige du bagne.

En repartant vers Kuto, certains vestiges du bagne sont visibles depuis la route, près de Wero. Le lieu n'est pas entretenu, mais reste libre d'accès. L'on peut ainsi visiter les différents bâtiments (ou ce qu'il en reste).

 

Mon tour de l'île s'achève ici, mais si vous partez plus tôt, n'hésitez à aller jusqu'au Nord, du côté de Gadji. Vous pouvez également visiter la grotte de la Troisième, que j'ai dû écourter, la nuit tombant déjà...

 

Le pic N'gâ,
sommet de l'île des Pins.

 
Pic N'gâ

Pic N'gâ

 

Aller, assez conduit, on part en rando !
Le départ du sentier se trouve sur la RM3, la route qui passe derrière Kuto, non loin du relais de Kuberka. Il y a un panneau depuis la route qui indique le chemin.
Vous trouverez un parking au bout du chemin et aussi un péage ! Quelqu'un y a installé un petit comptoir et des totems en bois, il réclame 100 francs pour le passage, et un peu plus pour le parking. Encore une fois, je ne suis pas certaine que cela soit officiel... mais bon, 200 francs du Pacifique ce n'est pas grand-chose. Si personne n'est là, il y a une petite boîte en fer pour y glisser vos pièces.

Forêt et plaine au sol rouge.
On traverse d'abord une forêt (qui peut être assez boueuse) avant d'arriver sur une zone dégagée et de démarrer la montée. Le sommet culmine à 262 mètres d'altitude et offre plusieurs points de vues magnifiques sur l'île et ses lagons. Le chemin en cailloux rouge est bien tracé et quelques tas de cailloux indiquent le chemin à prendre, ce seront les seules indications sur la rando. Rapidement, on atteint la croix depuis laquelle s'offre déjà un beau point de vue sur la baie de Kuto. Elle est habillée de quelques décorations en tissu et de pièces de monnaie laissées à ses pieds. On continue la montée pour gagner à nouveau la végétation, en se frayant un chemin sur la crête à travers les arbres, on atteint un autre point de vue sur le Nord de l'île.
Une très belle randonnée à ne pas manquer !

Cliquez pour agrandirCliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

 

Conseils pratiques :
Il vous faudra entre 45 minutes et une heure, selon votre rythme, pour aller jusqu'au sommet, et entre 30 et 40 minutes pour redescendre. Prenez de l'eau, il fait très chaud sur le chemin et l'on ne trouve de l'ombre que les premières minutes dans la forêt ou au sommet.

Aller, il est temps pour moi de reprendre le bateau, d'ailleurs je le vois s'amarrer dans la baie de Kuto, vite, vite, il faut redescendre !

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles ! 
(pas de spams, que du voyage !)

Fan de l'île des Pins ? retrouvez les autres articles !

   
Nouvelle Calédonie - épisode 1

 

Commenter cet article

À propos

Blog voyage - Road trip, rando et farniente ! Le monde nous attend, prend ton sac on y va ! // Photos - récits - conseils - itinéraires et plus //